Écouter du point de vue de l'autre non à sa place



Empathie

Je reviens sur la définition de Thierry Tournebise dans son glossaire, pour préciser cette notion encore trop souvent mal interprétée

"L’empathie définit une attitude d’humanité. Celle-ci a été promue par Carl Rogers et le mot est pratiquement entré dans le langage courant. On ne peut hélas pas en dire autant de la compréhension de son sens profond.

L’erreur tellement répendue

est de croire que « être dans l’empathie » consiste à « savoir se mettre à la place de l’autre »

On ne peut en vérité jamais se mettre à la place de quelqu’un. Quand on le fait, on ne le perçoit pas mieux, on ne perçoit que soi-même à la place de l’autre. Cela ne nous renseigne pas sur lui, ne produit aucunement de l’humanité, mais seulement de l’affect.

Pour développer l’humanité que l’on prétend évoquer ici il ne convient pas de se mettre à la place de l’autre mais d’en être proche, au point d’en être au contact

En réalité il s’agit plutôt d’être distinct sans être distant, d’être proche jusqu’au contact, sans jamais être l’autre, mais en se sentant touché par sa présence"


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents