Métaphore éclairée

Tout en éclairant, la lumière génère des ombres. Cette loi de la physique, s'applique aussi à la psychologie. Les ombres nous éclairent, mettant en lumière ce qui, en nous, attend d'être vu, aimé et accueilli

Ces ombres sont en fait une sorte de passage vers nous-mêmes

Il ne s'agit pas de convoquer une lumière plus forte pour lutter contre le mal, car plus on éclaire pour vaincre quelque chose, plus on croit y voir clair, plus le mystère s’épaissit

Souvent ce que nous identifions comme un mal-être n'est en fait que ce qui souligne un manque, une zone de vie restée vide, qui attend d'être comblée de notre attention.

Nous avons tous observé dans notre vie, que les moments difficiles (les zones d'ombre) sont souvent ceux par lesquels nous avons le plus progressé, nous ont permis de grandir, de gagner en maturité... elles nous ont éclairés !

Permis de parcourir un cheminement de réhabilitation, une opportunité

En maïeusthésie nous sommes sensible à l'accompagnement et à la communication qui nous invitent à l'ouverture

S’ouvrir, permet de combler le manque, réparer et se libérer définitivement, sans déplacer le problème. C’est éclairer les deux faces à la fois, pour voir entièrement, c’est rendre sa juste place à ce qui était resté en suspend, comme dans une parenthèse de vie qui attendait notre regard pour venir au monde.


Extrait et résumé de l'article "Éclairer sans produire d'ombre" de Thierry Tournebise


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square