S'HABITER

Que sommes nous quand nous n'habitons pas qui nous sommes ? 💭Vide de nous ?! Il y a peu je visitais un beau village dont une rue prĂ©s du centre Ă©tait peuplĂ©e de maisons abandonnĂ©es De belles demeures maintenant vĂȘtues d'une flore variĂ©e Je ressentais de la tristesse et projetais un nouveau, une continuitĂ©, un embellissement et des habitants Ă  ces univers interrompus Une maison habitĂ©e n'est pas vide, ce n'est pas une lapalissade, mais la sensation d'une fonction qui n'est pas remplie Qu'est ce qu'une maison si elle ne remplit plus sa fonction ? En maĂŻeusthĂ©sie Thierry Tournebise parlait dans un article sur la dĂ©prime et naissance de la conscience, du passage de "l'intĂ©rĂȘt" ( ce que l'on porte aux choses) Ă  "l'attention" (ce qu'on donne Ă  l'ĂȘtre) Pour ce faire il dĂ©veloppait la notion de "s'habiter" comme suit : Nous devrions ĂȘtre habitĂ©s par nous-mĂȘme, ainsi il n'y aurait plus de vide La plupart du temps Ă  dĂ©faut de s'habiter, pour s'occuper nous allons trouver une activitĂ© Notre paysage intĂ©rieur est si occupĂ© Ă  ce que nous faisons qu'il ne s'y trouve plus de place pour nous Quand nous arrĂȘtons d'ĂȘtre occupĂ©s par ce que nous faisons, le vide ressurgit Nous n'habitons plus chez nous.... Comme c'est le propre d'une maison que d'ĂȘtre habitĂ©e Ne nous laissons pas Ă  l'abandon Le vide de soi, attend que nous l'habitions.

Posts Ă  l'affiche
Posts Ă  venir
Tenez-vous Ă  jour...
Posts RĂ©cents
Archives
Rechercher par Tags